chronique de fin d'amour?

26 novembre 2018

2

plus de vingt ans de vie à deux, puis trois, cinq, sept, huit etc  parce qu'il y a les animaux aussi...

cette vie c'est un tout

et puis cette réponse qui met le doute mais n'éveille pas l'alerte, à un énième "je t'aime"

cette réponse qui me torture désormais, le "oui je sais" est d'une violence atroce.

surtout à la lumière des paroles des derniers jours

plus rien sous mes pieds,

la tête embrumée

les yeux embués

le coeur à l'ouest

ça ne peut pas finir comme ça!

 

Posté par 36eme dessous à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


1

3 janvier 2014;
le sol se dérobe sous mes pieds
fin d'amour ou faim d'amour,
encore et toujours
la meme histoire
le meme depart
que sera la fin
le savoir enfin.....

Posté par 36eme dessous à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2014

47

Plusieurs jours sans écrire,

pour un peu moins souffrir

comme si au fond l'ecriture

ajoutait à la torture

quelques jours sans larmes

mais sans déposer les armes

se relever comme toujours

sans roulement de tambour

mais dans la solitude

sans aucune mansuétude

pour la cause de tout

mon propre dégout

Posté par 36eme dessous à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2014

46

week end parenthèse

certe pas l'antithèse

des dix derniers jours

éprouvant pour toujours

mais une treve à point nommé

avec la soirée famille au ciné

avec un film bien adapté

la vie revee de walter mitty

Puis les retrouvailles après 18 ans

et celles de notre vie d'avant

 kamila aldona et leur maman

mariola, toujours superbes les trois

n'ayant pas changé après toutes ces 23

années. la liberté pour l'une, un enfant et un mari

ou pour la dernière des projets de tahiti

elles avancent bien, a leur rythme, differentes

mais si proches pareillement apparentes

et ce soir pour finir en beauté

une session velo d'apprt avec Lélé

qui fait un peu de boxe

mais surtout s'amuse de ma pause détox

un moment de complicité

et une bonne soirée,

oui pour le moment

ça me suffit amplement

Posté par 36eme dessous à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2014

45

ais-je fini de vivre en apnée?

serais-je enfin libéré?

de ce doute de cette peur

de la voir partir ailleurs

ailleurs avec ou ailleurs seule

je ne puis plus etre veule

maintenant il faut affronter cette angoisse

il faut que ça passe

cette peur d'être seul qui m'a toujours accompagnée

et cela depuis que je suis né

cette idée de rejet, d'abandon

parce que je ne suis pas assez bon

a leurs yeux

a mes yeux 

 

Posté par 36eme dessous à 13:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 janvier 2014

44

une autre douleur en perspective

sur une question objective

les enfants ont ils ressenti?

Marie a t elle compris

elle qui ne va pas bien

et Alexandre qui murit enfin?

Antoine qui est si loin

comment va -t-il gérer sans nos soins

ont ils compris notre fin

ont ils compris nos deux chemins

qui vont s'éloigner peu à peu

comment les protéger au mieux?

les rassurer de notre amour infini?

comment oui comment,  puisque c'est

ce qu'on s'était assuré

elle et moi,  nous deux , oui nous

à l'époque rien que nous

Posté par 36eme dessous à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

43

la fatigue et la lassistude me gagnent

vais-je manquer de poigne?

pour ce week end qui s'annonce incertain

car nous aurons du temps, c'est certain,

pour nous regarder ou nous éviter

et le vide constater.

Et puis encore des épreuves

Kamil et Adon nos deux petites pieuvres

dont les tentacules avaient ensérrées nos ames

23 ans avant le drame

les revoir sourrire, poser des questions

jouer la comédie mais profiter de la réunion

cela sera surement compliqué

et peut être même insupporté?

car trop douloureux

tellement je suis malheureux

les revoir elles qui nous ont fait

au moment ou tout se défait.

à cette cruauté de la vie

s'ajouterait cette ironie?

Posté par 36eme dessous à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

41

?????

Posté par 36eme dessous à 22:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

42

!!!!!

Posté par 36eme dessous à 22:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

40

le coeur au SAV

la tete toute embrumée

encore toute une journée

a faire semblant, allez!

Etpuis tout ce week-end

certainement pas le happy end

d'une semaine noire et creuse

vide de vie amoureuse?

il faut se battre fort

toujours et encore

j'ai l'habitude depuis la fin de ma mort

ce 3 ocotbre 1963 résonne encore

mes vies antérieures ont été trop belles

celle là serait à jeter à la poubelle?

non j'ai construit

à dit la psy

oui mais cela se détruit

comme un chateau de cartes aujourd'hui

Posté par 36eme dessous à 09:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]